Concert de printemps 2017: Brahms, Dvořák, Weber

La Philharmonie jeunesse de Montréal vous convie à son concert de printemps le dimanche 7 Mai 2017 à 15h:30 à l’auditorium de l’école Le Plateau (parc Lafontaine).

Au programme de cette édition: la majestueuse ouverture tragique de Brahms, le concerto pour basson en Fa majeur de Weber, mettant en vedette Marlène Ngalissamy, et la symphonie no. 8 de Dvořák.

Pour plus d’informations: Programmes 2016-2017

Concert de la PJM le 27 Novembre 2016: Liszt, Lalo, Márquez

La Philharmonie Jeunesse de Montréal a le plaisir de vous convier à son concert d’automne 2016 qui aura lieu le 27 Novembre 2016 à 15h30.

Venez découvrir ou redécouvrir les œuvres de Liszt, Lalo et Márquez! Les billets sont en vente dès à présent auprès des musiciens et à la porte le jour du concert.

 

Rejoignez-nous donc le 27 Novembre à l’auditorium de l’École Le Plateau, au cœur du parc La Fontaine!

Concert d'automne de la PJM le 29 Novembre 2015!

Ne manquez pas le prochain concert de la PJM!

Un programme français mettant notamment en vedette Alec Michaud-Cheney qui interprétera le Morceau de concert pour cor de Saint-Saëns.

Les familles seront aussi ravies d’apprendre que les concerts de la PJM sont maintenant gratuits pour les enfants de 12 ans et moins. Venez leur faire découvrir la Danse macabre et les Tableaux d’une exposition!

Au programme :

  • Danse slave de l’opéra Le roi malgré lui, Chabrier
  • Morceau de concert pour cor, Saint-Saëns (soliste : Alec Michaud-Cheney)
  • Danse macabre, Saint-Saëns
  • Nocturnes, Debussy
  • Tableaux d’une exposition, Moussorgski (arr. Ravel)

Billets en vente auprès des musiciens ou à la porte

  • Adultes : 15$
  • Étudiants : 10$
  • Enfants de 12 ans et moins : gratuit

5 raisons d'acheter un billet VIP

Trop chers, les billets VIP à 100$? Que nenni! Voici cinq bonnes raisons de vous en procurer un (ou plus!), avant le concert du 19 avril 2015. 

1. Pour encourager le gouvernement à s’engager en culture. Une partie de votre 100$ est en fait un don à la PJM. L’orchestre participe au programme Mécénat Placements Culture, géré par le Conseil des arts et des lettres du Québec. Le but : aider les organismes culturel à assurer leur survie. Selon les règles du jeu, l’orchestre est admissible à un appariement gouvernemental égal à 300% du montant des dons recueillis.

2. Pour profiter d’un cocktail en présence des artistes vedettes: Andrea Lindsay, Luc De Larochellière et ceux que vous venez encourager. Tous seront divins sur scène, mais ô combien plus beaux de près!

3. Pour déguster des bouchées concoctées par nul autre que Pas d’cochon dans mon salon, un service de traiteur populaire notamment grâce à son camion de rue, son porc effiloché, son livre de cuisine et La salle à manger, un restaurant sur le Plateau Mont-Royal. Au menu, huit types de bouchées et petits plats, ainsi qu’un alcool fin.

4. Pour terminer la journée, les oreilles pleines de musique, le ventre rebondi, les joues rouges, mais surtout, les yeux émerveillés par une vue sur Montréal. La salle Claude-Champagne offre effectivement une vue délectable de la métropole québécoise, à toute heure du jour.

5. Pour moins payer d’impôt. Avec votre paiement de 100$, vous recevrez un reçu d’impôt pour don. Sur le 100$ payé, vous recevrez un reçu pour don d’un montant correspondant à 100$ moins le montant des frais et avantages reçus.

Un petit dernier, pour la route: sachez aussi que nos billets sont en vente sur admission

Plus que 38 dodos

affiche_finale_avril_2015

54 dodos, 8 répétitions, 1 pratique intensive et des poussées d’angoisse.

C’est ce qui tenait réveillé Stéphane Forgues une partie de la nuit à la mi-février. «J’ai eu une petite hausse d’adrénaline quand j’ai calculé le nombre de répétitions qu’il nous restait d’ici le concert», avait-t-il souligné à ses musiciens avant d’essuyer une goutte de sueur qui perlait sur son front et d’entamer la répétition.

Mais vérification faite, maintenant qu’il reste plutôt 38 dodos avant le concert, il semble beaucoup plus détendu. Comme quoi, même si le concert arrive en galopant, les musiciens assurent. De toute façon, notre chef nous l’a dit : Il nous fera jouer «jusqu’à ce que ça saigne», preuve qu’il est prêt à tout pour que ce soit bon.

Le 19 avril prochain, à 15h00, l’orchestre Philharmonie jeunesse de Montréal brûlera les planches (littéralement, puisque L’Oiseau de feu de Stravinski est au menu) de la salle Claude-Champagne de l’Université de Montréal.

Le concert du 19 avril 2015 sort toutefois des sentiers habituellement battus par la PJM. Ce sera un concert-bénéfice avec, en première partie, un répertoire classique. En deuxième partie, les chanteurs Luc de Larochellière et Andrea Lindsay revisiteront leurs grands succès.

Concert pop-symphonique et campagne de financement obligent, les spectateurs VIP auront droit à un cocktail dînatoire raffiné, servi par Pas d’cochon dans mon salon. Pour les autres, tous les dons sont bienvenus!

Avec les fonds recueillis, la Philharmonie souhaite s’engager dans divers projets de développement et de rayonnement. Elle veut investir davantage dans la formation de ses musiciens, élargir son public et jouer dans des salles de qualité.

Coût du billet : 30$
Coût du billet VIP : 100$ (avec reçu d’impôt pour la portion don du coût du billet)

Par ici pour l’événement Facebook
Par ici pour acheter votre billet sur Admission

Cette semaine, à la télé de Radio-Canada…

Ils sont beaux, ils sont forts, ils sont posés et ils vous éblouiront par leur intelligence.

À voir cette semaine sur les ondes d’ICI Radio-Canada télé, les trois révélations de l’année à l’émission jeu-questionnaire L’union fait la force. Les trois seules personnes pouvant se targuer d’avoir ébahi l’animateur Patrice l’Écuyer – il les a menacés plusieurs fois de leur faire passer «un test d’urine antidopage».

Oh que oui. Sophie Lamontagne, Daniel Deschênes et Maxime Sainte-Marie, brillamment accompagnés par Édith Cochrane, représenteront avec brio la PJM dans leur lutte féroce contre l’équipe des Éclusiers de Lachine.

Mais on n’en dit pas plus. Ce sera à écouter, du 23 au 27 février, à 17h30!

Métaforgues

Imaginez-vous marchant dans une petite brume matinale. Le temps est doux, l’air mouillé picote vos joues.

Tout à coup, vos poils de jambes se hérissent : vous avez entendu un craquement. Vous vous retournez. Un cerf vous regarde de ses grands yeux de maman Bambi.

Musiciens, c’est à peu près ce que vous devriez ressentir dans la Berceuse & Finale de L’Oiseau de feu de Stravinski. Stéphane Forgues, directeur musical de la PJM, insiste : «Ce n’est pas un BANC de brume qu’on veut, c’est une petite brume du matin.» De fait, si le brouillard est trop épais, la mélodie jouée par le basson ne pourra transpercer la purée de poix.

Réputé pour ses analogies (parfois drôles, parfois mystérieuses), Stéphane Forgues a même confié le mardi 27 janvier 2015 que ses étudiants de l’école Joseph-François-Perrault lui attribuaient des néologismes. «Jouez musclé», «en HD 1080p», «enrobez tout ça de miel», «mettez-y des canines acérées», «soyez ratoureux»… Les «métaforgues» fusent et ne se ressemblent pas.

D’ailleurs, parlant de cerf, il a formellement interdit de «tuer le cerf» dans le Petit Adagio de l’Automne, des saisons de Glazounov. Avertissement intriguant s’il en est, il laisse tout de même supposer que les musiciens peuvent se montrer plutôt féroces de la babine ou de l’archet.

Concert le 30 novembre 2014

Ne manquez pas notre concert haut en couleur, ce dimanche 30 novembre 2014 à 15h30.
Au programme, des oeuvres de de Von Suppé, Borodine, Schubert, et le concerto pour trombone de Grøndahl, interprété par Jean-Michel Malouf.
Au plaisir de vous y voir !affiche_pjm_nov2014_small

Concert le 4 mai 2014

Notre prochain concert aura lieu le dimanche 4 mai 2014 à 15h30.
Au programme, des oeuvres de de Falla, Sibelius, ainsi que le célèbre concerto pour violoncelle de Dvòrak, interprété par Chloé Dominguez.
Un concert qui s’annonce inoubliable !